...et après la déportation: les témoignages

Gauthier, fils de Marcel GOGIBUS Le 25-08 2013
Au Kommando de Neu-Stassfurt
Je l’ai fait en août 2013, mais j’y pensais depuis longtemps, très longtemps, destination Buchenwald, Stassfurt, la marche….

...lire la suite.
 
Gauthier, fils de Marcel GOGIBUS Le 25-08 2013
Au Kommando de Neu-Stassfurt
Je l’ai fait en août 2013, mais j’y pensais depuis longtemps, très longtemps, destination Buchenwald, Stassfurt, la marche….

...lire la suite.

 
Christophe Balland, sa soeur Pascaline et son frère Guillaume sur le trajet de la todesmarsch à la recherche d'indices sur la disparition de leur oncle.

Christophe Balland est le petit neveu de Jacques Mortagne noté  comme  tué le 18 avril à Bockwitz. Avec sa sœur Pascaline et son frère Guillaume, ils se sont rendus à Stassfurt et sur le parcours de la Todesmarsch. Le compte rendu qu'il en a fait est très émouvant. Le voici dans sa totalité.     

...lire la suite.
« Une correspondance malheureuse »
par Pierre Mengin.
 
Adolescent, mon attention avait été attirée par un passage du livre des frères Michaut « esclavage pour une résurrection» page 1 71.
« Qui peindra les sanglots déchirants d'un Mengin croyant sa femme libérée et recevant d'elle une lettre de Ravensbruck ? »
Beaucoup plus tard je découvris dans les mémoires de ma mère destinées à sa famille ces mots:

...lire la suite.
Albert Ledoux (assassiné par les SS le 19 août 1944 dans le dernier train) et Georges Devigne (mort en 1945 durant la Todesmarsch)
 
Albert Ledoux et Georges Devigne étaient beaux-frères et résistants, tous deux cheminots et membres du groupe « action de libération nord de Soissons », dès 1943.
Albert fut arrêté, le 14 juin 1944 à son domicile de Courmelles (en l’absence de son épouse elle même résistante*) qui servait de lieu de réunion pour la préparation des actions, ainsi que de cache d’armes, interné à Soissons et transféré à Royallieu.
Georges fut arrêté le 15 juin 1944, interné à Soissons et St Quentin avant Royallieu.
Tous deux firent partie du convoi du 17 août 1944.
Ils ont chacun une rue à Belleu près de Soissons inaugurée le 23 avril 1977.

...lire la suite.
Nos recherches
 
Historique :
 
Il n’est pas question ici de traiter de l’ensemble de nos disparus, mais tout récemment nous avons eu une confirmation intéressante en provenance de Dresde concernant quelques uns d’entre eux.

...lire la suite.
Jakie Louvet évoque son grand-père Joseph Lemaître (81376) décédé entre Bockwitz et Raitzen.
 
« Joseph Lemaitre était charpentier mais il savait faire des beaux meubles.
La guerre, il en connaissait le prix. 

...lire la suite