L'histoire du Kommando: la todesmarsch

Un enfer qui a duré presque un mois: du 11 avril au 7 mai 1945
Un pas, encore un pas
00:00 / 02:15
Après des semaines, voire des mois de travail au fond de la mine de Stassfurt, les alliés progressaient en Allemagne. C'est alors que les Allemands décidaient d'évacuer les camps. Ce fut le début d'une fuite en avant particulièrement meurtrière pour les déportés: il s'agit la marche de la mort ou "todesmarsch". On estime à 400 Français et 350 Polonais et Russes, le nombre de déportés ayant commencé ce parcours de  350 km à pied. Sur environ 400 Français, seuls 160 ont pu finir la marche, les autres sont morts d'épuisement ou /et assassinés par les SS.
Voici quelques récits relatant les moments les plus durs de la déportation.
Dessin de François Renaut
EmbeddedImage3.jpg
Todesmarch.PNG
La todesmarsch en vidéo (durée: 8mn:40s)

D'après un travail réalisé par Max Gombert